Bloc Axillaire

Le Bloc Axillaire est un bloc dit plexique, car il s'agit d'anesthésier un ensemble de nerfs. Il s'oppose en cela aux blocs centraux (Rachianesthésie p.e.) et aux blocs tronculaires ne concernant qu'un seul nerf.

 Le Bloc Axillaire est la technique de référence pour la chirurgie de la partie inférieure du bras, du coude, de l'avant bras, du poignet et des doigts, chaque fois qu'un garrot est nécessaire.

L'installation se fait bras étendu à 90° comme sur la photo, ou l'avant bras replié vers le haut.

Le repérage des nerfs se fait à l'aide d'une sonde d'échographie. Elle permet également de suivre et d'orienter l'aiguille en direction des nerfs que l'on désire endormir.

Gràce à cette technique, il est possible d'anesthésier les quatre principaux nerfs du bras :

- le nerf Médian et le nerf Ulnaire qui innervent la paume de la main.

- Le nerf Radial qui innerve le dos de la main et une partie de l'avant bras et du bras.

- Le nerf Musculocutané responsable de la sensibilité du biceps. Son anesthésie permet de supporter le garrot.

 

Cette technique d'anesthésie consiste à "noyer" chaque nerf concerné par la chirurgie avec une solution d'anesthésie locale. L'anesthésie s'installe en 15 à 30 minutes selon le type de produit utilisé. Les sensations débutent par un fourmillement au niveau des doigts, souvent associé à une chaleur ou une sensation de gonflement de la main. Puis le bras s'alourdit, il "pèse une tonne". Enfin, l'anesthésie sensitive s'installe (on ne sent plus rien) ainsi que l'anesthésie motrice (on ne peutplus bouger). Seule l'épaule fonctionne encore. Cette situation est perturbante pour le cerveau qui aura tendance à vous "reconstruire" un autre bras. Vous aurez alors la sensation de votre bras dans une autre position qu'il n'est réellement. Ce sera votre "membre fantome".

La durée de l'anesthésie est variable : de quelques heures à plus de 24 heures selon votre susceptibilité et le type d'anesthésique local utilisé.

L'immense majorité de la chirurgie du membre supérieur sous Bloc Axillaire se réalise en ambulatiore. Vous sortirez de la clinique avec le bras en écharpe qui dort encore.

Les consignes sont de ne jamais utiliser son bras avant la disparition totale de l'anesthésie. Il est également impératif de prendre les antalgiques prescrits alors que le bras dort encore, pour assurer un bon relais de l'analgésie à la levée du Bloc Axillaire.  


ANESTHESIE

 


 

Area Anesthésie Réanimation
Se connecter

ACCUEIL I QUI SOMMES NOUS I ANESTHÉSIE I PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR I FAQ I CHIRURGIE I CONTACT I PLAN DU SITE I CREDITS