L ' Anesthésie locale par Infiltration et par voie Intraveineuse

-        Cathéter d’infiltration cicatriciel multiperforé :

son efficacité repose sur le fait que la composante douloureuse pariétale est importante dans la douleur postopératoire de certaines chirurgies (thorax, sein, césarienne …..). Il permet une économie morphinique de l’ordre de 40%, des nausées et vomissements postopératoires moins fréquents, voire même une diminution de la durée d’hospitalisation.

 

-        Infiltration large d’anesthésiques locaux

  au cours des prothèses de genou ou de hanche (HVLIA) : alternative analgésique au bloc fémoral pour le genou et au bloc iliofascial pour la hanche, son intérêt est l’absence totale d’atteinte motrice, permettant une mobilisation plus précoce du patient (intérêt dans la RRAC).

 

 

-        Anesthésie locale intraveineuse per et postopératoire (Lidocaine) :

l’administration de lidocaïne par voie systémique possède des propriétés analgésiques (blocage des récepteurs NMDA), anti hyperalgésique et anti-inflammatoire. L’efficacité de la Lidocaïne se manifeste surtout sur la chirurgie abdominale (digestive, gynécologique et urologique). Son effet anti-inflammatoire et l’épargne morphinique qu’elle entraîne sont bénéfiques pour raccourcir la durée de l’iléus post-opératoire. 


Prise en charge de la douleur

 


 

Area Anesthésie Réanimation
Se connecter

ACCUEIL I QUI SOMMES NOUS I ANESTHÉSIE I PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR I FAQ I CHIRURGIE I CONTACT I PLAN DU SITE I CREDITS