Antalgiques Opioïdes forts

La morphine reste la substance de référence.

Administration sous plusieurs formes :

-        orale sous forme action rapide ou L.P.

-        sous-cutanée (à la moitié de la dose orale)

-        intraveineuse (au tiers de la dose orale)

-        par voie péridurale, intrarachidienne

-        transdermique, muqueuse (bouche, nez) pour son dérivé le Fentanyl.

Effets secondaires :

-        constipation dont la prévention doit être systématique.

-        somnolence, surtout en début de traitement. Si persistant, rechercher une autre cause.

-        nausées / vomissements. Prévention par Dropéridol

-        troubles neuro-psychiatriques

-        rétention urinaire surtout en intrarachidien

-        prurit : surtout après administration en péridural ou en intrarachidien

-        dépression respiratoire et antitussif.

En fonction de leur interaction avec les récepteurs opioïdes, on distingue :

-        agonistes purs.

-        agonistes partiels antagonistes (Buprénorphine).

-        agonistes antagonistes (Nalbuphine).

Ces deux dernières catégories ne peuvent être associées aux agonistes purs sous peine d’inefficacité.

La titration des opioïdes a pour objet de quantifier les besoins du patient pour obtenir un soulagement satisfaisant de la douleur. Elle s’effectue :

-        en SSPI : par l’administration répétée de bolus de morphine (2-3 mg) jusqu’à obtention du soulagement de la douleur.

-        En service d’hospitalisation pour la douleur post-opératoire : PCA ou titration par une morphine orale rapide pendant 24h, puis association d’une morphine orale d’action prolongée matin / soir et de doses d’action rapide. Réévaluation quotidienne. Les soins douloureux seront traités par l’administration d’une dose d’action rapide 45-60 minutes avant le soin.

-        Pour la douleur chronique, on utilisera les formes à action prolongées (LP ou dispositifs transdermique) et l’on traitera les accès fulgurants par des dispositifs intra buccal (bâtonnet ou comprimé sublingual) ou intra-nasal de Fentanyl.


Prise en charge de la douleur

 


 

Area Anesthésie Réanimation
Se connecter

ACCUEIL I QUI SOMMES NOUS I ANESTHÉSIE I PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR I FAQ I CHIRURGIE I CONTACT I PLAN DU SITE I CREDITS