Les Co-Antalgiques

Ce sont des médicaments ou des techniques utilisés pour accroitre l’efficacité des antalgiques.

 

1 Les antidépresseurs

Ils agissent en renforçant les voies inhibitrices descendantes impliquées dans la régulation de la douleur. Que ce soit le Laroxyl ®, l’Anafranil ®, l’Effexor ®, ils agissent essentiellement sur les douleurs neurogènes et neuropathiques. L’effet analgésique est indépendant  de la modification de l’humeur. Cet effet analgésique est lent (minimum 15j) et ne convient donc pas à la douleur post-opératoire.

 

2 Les antiépileptiques

-        Tégrétol ® : efficace dans les douleurs de membre fantôme et la névralgie du trijumeau.

-        Rivotril ® : utilisé pour son effet décontractant musculaire.

-        Lyrica ® : efficace dans de nombreuses douleurs neurogènes.

-        Neurontin ® : de plus en plus utilisé en prémédication pour ses propriétés sédatives et anti hyperalgésiques post-opératoire.

 

3 La Kétamine 

À faible dose (0,5 mg/kg), elle présente un intérêt dans le cadre de l’analgésie. Ses effets sont essentiellement liés à ses effets antagonistes sur certains récepteurs (NMDA) au niveau médullaire. On utilise trois de ses propriétés : effet analgésique propre au produit, prévention de l’hyperalgésie et diminution des besoins en morphine postopératoire. Elle s’intègre bien évidemment dans un processus d’analgésie multimodale. Elle est largement utilisée dans le cadre de la douleur chronique. Elle possède plusieurs contre-indications et des effets indésirables dont le principal est neuropsychique avec patient déconnecté de la réalité, avec hallucinations colorées, délire…. Le vrai « bad trip » !  


Prise en charge de la douleur

 


 

Area Anesthésie Réanimation
Se connecter

ACCUEIL I QUI SOMMES NOUS I ANESTHÉSIE I PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR I FAQ I CHIRURGIE I CONTACT I PLAN DU SITE I CREDITS